vendredi 13 avril 2012

Mes lectures sur RCF

J’ai longtemps eu envie de faire de la radio. La retraite me l’a permis: je suis bénévole à RCF. Et depuis presque un an, je contribue, parmi d’autres lecteurs, à l’émission culturelle : « De page en page », sous la responsabilité de Valérie-Anne.
Ce qui me plait dans ce travail ? La totale liberté de choix des œuvres que je présente. Il y a juste un bémol : il faut que les auteurs soient dans le domaine public, donc décédés depuis plus de 70 ans.
Au départ, cette contrainte m’a gênée, car je lis plutôt des œuvres contemporaines. Et puis, de fil en aiguille, je me suis amusée à dénicher des textes encore actuels, et un peu méconnus.
Alphonse Daudet, Louis Pergaud, Alain-Fournier, R.L. Stevenson, Jack London, Maxime Gorki, entre 19ème et 20ème siècles, sont riches de ressources. Aujourd’hui, je remonte le temps, très très loin, jusqu’au Moyen-âge, avec le Roman de Renart, qu’on croitrait écrit en référence à nos hommes politiques !

Il m’est arrivé de lire des œuvres récentes, il faut alors que l’auteur soit d’accord pour ne pas demander de droits. A l’occasion des Petites Fugues, j’ai ainsi présenté Amélie Plume. A la suite d’une conférence sur l’immigration italienne, les « Bâtisseurs ». C’est ce qui est motivant, avoir le choix. Et ensuite se débrouiller pour livrer un produit fini. Etre responsable de son émission.

Car il y a une belle préparation, avant d’enregistrer en studio ! Une fois l’auteur déterminé, d’abord choisir les textes dans l’œuvre, pour présenter environ 25 minutes de lecture, en tranches ne dépassant pas 10 min. Composer quelque chose de cohérent avec les extraits. Répéter sa lecture plusieurs fois à voix haute pour maîtriser le texte. Tester au chronomètre, ajuster. Préparer une fiche sommaire pour présenter l’auteur, son œuvre, et le morceau choisi. Agrémenter ensuite les pauses avec une musique en rapport. Moi, je vais fouiller dans le rayon CD de la médiathèque : musique du Moyen-âge, chants traditionnels italiens, chœurs russes,  Georges Brassens, Félix Leclerc, Michel Berger, Marc Perrone ou  Brigitte Rose… Là aussi, ça me fait plaisir de chercher, et de découvrir !

Un gros travail de préparation chez moi, j’aime bien. Un enregistrement rapide au studio, une fois par mois, ça va. Mon vrai problème, c’était après : impossible de capter l’émission en direct, le mercredi, de 11h30 à 12h ! Il fallait que je prenne ma voiture, pour aller sur la colline, où la fréquence était accessible !

Maintenant c’est réglé, avec le podcast. Si vous voulez écouter toutes sortes d’histoires, connectez-vous:



Aucun commentaire:

Publier un commentaire