jeudi 8 novembre 2012

Chronique littéraire : Prodigieuses créatures, de Tracy Chevalier

Savez-vous qu'on a longtemps ignoré l'existence des dinosaures ? Les premières découvertes de squelettes se firent sur la côte anglaise du Dorset au début du 19 éme siécle, suscitant des débats aussi bien scientifiques que moraux ( remise en question des théories chrétiennes sur l'évolution du monde, prélude aux travaux de Darwin). Si on ajoute que l'intrépide chasseuse de fossiles qui les a dégagés, en bravant les interdits de l'époque, était une jeune femme, O my God, quel scandale !

Vers 1810, la recherche de fossiles commence à passionner les touristes, et plus seulement les savants. Mary Annig, une jeune fille pauvre de Lyme, est une chasseuse expérimentée, qui vend ses trouvailles pour faire vivre sa famille. Non seulement, il faut arracher les fossiles aux falaises, mais il faut ensuite les nettoyer, les mettre en valeur. C'est un dur labeur, de patience et solitude, et de force et d'habileté. Mais si passionnant ! Mary la sauvageonne se laisse apprivoiser par une bourgeoise cultivée et atypique, Elizabeth, qui lui enseigne les théories naturalistes. C'est le début d'une amitié féconde entre deux femmes indépendantes. Ensemble, elles découvrent des squelettes jamais répertoriés jusque là. De drôles de crocodiles géants ? Ou des créatures oubliées ?

La société anglaise corsetée, le milieu scientifique machiste, dominé par Georges Cuvier, l'opposition religieuse, n'arrêtent pas nos deux amies, passionnées par leurs trouvailles mystérieuses. Seul, un intrigant parviendra à les séparer. L'amitié exclusive pourra-t-elle dépasser la jalousie ?

Tracy Chevalier, née en 1962 aux USA, vit à Londres. Elle est célèbre pour ses romans historiques, dont la célèbre  Jeune fille à la perle .  
Prodigieuses créatures  vient d'être édité en poche chez Folio, au prix de 8,10€.

Chronique publiée dans le JTT du jeudi 8 novembre 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire