vendredi 23 novembre 2012

Chronique littéraire : La fortune de Sila, de Fabrice Humbert


Un grand Black charismatique, qui parcourt d’une foulée athlétique Afrique, Europe et Amérique... Vous voyez ? Eh bien non, ce n’est pas Barack, c’est Sila. Grâce à ce thriller palpitant, qui brasse l’actualité et les maux de notre planète, la mondialisation, la politique et la finance n’auront plus de secrets pour vous. Pris entre oligarques russes, affairistes américains, traders londoniens, Sila, l’immigré africain, arrivera-t-il à sauver sa peau ?

Le livre commence dans un grand restaurant parisien, où Sila effectue son service. Tous les protagonistes sont présents. Raffinement et quiétude règnent, jusqu’au moment où Sila est violemment agressé par l’un d’entre eux. Les autres dîneurs n’interviennent pas, mais le poids de leur lâcheté va conduire certains à se remettre en question.
Et il y a de quoi ! Les rouages mondiaux de l’économie de marché sont implacables. Aux USA, la crise des subprimes est sciemment organisée par des hommes sans scrupules. En Russie, les mafias écument le pays avec la bénédiction des autorités. A Londres, les traders avides de gains provoquent la fermeture des entreprises. C’est à la fois terrifiant et pédagogique.  Partout règne le dieu Argent.

Dans ce monde pourri, Sila, figure solaire, s'adapte avec souplesse. Il a fui l’Afrique, saisi sa chance. Maintenant serveur dans un haut lieu de la gastronomie, il travaille, sourit, regarde vers le futur. Mais sa bonne fortune a vacillé avec lui, le soir de l’agression. La suite sera terrible.
Un polar haletant, très documenté, des situations crédibles, un terrible duel entre l’argent et la vie, dans un style sobre. Parfaitement réussi.

Fabrice Humbert est professeur de lettres. Il a publié plusieurs romans aux éditions Le Passage, dont l’Origine de la Violence, doté de nombreux prix.
La fortune de Sila est maintenant disponible en Livre de Poche au prix de 7.10 €.

Chronique publiée dans le JTT du jeudi 22 novembre 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire