mardi 28 août 2018

Julie Bradley, la dame aux chapeaux

Après avoir exposé ses créations originales dans différents salons d'artisanat et d'art de la région, Julie Bradley a décidé cet été de rencontrer un autre public en présentant ses modèles sur le marché de Tain. Casquettes et chapeaux, bandeaux et foulards, son stand coloré attire les regards de tous les passants le samedi matin. Il faut dire que la qualité et le chic sont au rendez-vous, les couvre-chefs tous différents sont des pièces uniques. Pour l'été, ils sont confectionnés en paille, lin ou coton, dans un patchwork de tissus ethniques, classiques ou vintage.

Julie Bradley est Québécoise, son nom le laisse deviner, mais elle a perdu son accent rocailleux, depuis une vingtaine d'années qu'elle habite à Tain. Venue en France pour étudier dans une école de stylisme, elle s'est spécialisée en chapellerie, a travaillé chez une modiste parisienne avant de s’installer dans la vallée du Rhône. Les chapeaux, les chiffons, sont un monde dans lequel elle a toujours évolué. Dès l'enfance, les chapeaux de sa mère la fascinaient, elle cherchait à les imiter, à fabriquer des accessoires. Aujourd'hui, elle poursuit cette activité créatrice, volontairement maintenue à un niveau artisanal.

Julie répond aussi aux commandes particulières, elle peut assortir un chapeau à une tenue, masquer une perte de cheveux, dompter une coiffure ébouriffée ... Quand la bise sera venue, elle proposera écharpes et bonnets, cagoules et châles. Des cadeaux douillets, chics ou décontractés, pour hommes, femmes et enfants.

Rendez-vous sur le marché de Tain le samedi matin.
Contact :  Julie Bradley, modiste
06 81 39 00 91


Article publié dans le JTT du jeudi 23 août.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire