vendredi 17 août 2018

Gilbert Cochet, un Ardéchois autour du monde


Gilbert Cochet, naturaliste né à Lyon en 1954, vient de publier un nouveau manifeste aux éditions Actes Sud : Ré-ensauvageons la France, en collaboration avec Stéphane Durand.
La vie sauvage, c'est son milieu naturel. Gilbert Cochet vit à Saint-Romain-de-Lerps lorsqu’il ne court pas le monde. Ce naturaliste bien connu dans la région, puisqu'il a enseigné durant des années les Sciences de la Vie et de la Terre au lycée du Sacré-Cœur de Tournon, ne se cantonne pas à arpenter l'Ardèche buissonnière. Il a la chance de parcourir toute la planète, à l'occasion de collaborations multiples, comme avec Jacques Perrin pour son film « Les Saisons », Nicolas Hulot pour « Ushuaia » ou encore pour le magazine « Des Racines et des Ailes ».

Conseiller scientifique pour ces documentaires, il a en charge le respect des espèces filmées, dans leur évolution, leur comportement, leurs lieux de vie. Le plus grand défi, pour le film « Les Saisons » a été non seulement d'approcher le peuple des forêts le plus près possible, bisons et loups, rennes et ours, lynx et chouettes, mais surtout de reconstituer son histoire dans ces territoires européens que nous partageons depuis la dernière ère glaciaire.

Rien n'échappe à la passion du naturaliste, ni la faune, ni la flore, ni la géologie. Gilbert est fidèle au petit garçon qui jouait dans la rivière avec les tritons, les crapauds. Une vocation précoce qui a pu se développer quand il a reçu ses premières jumelles, après l'obtention du brevet. Dès lors, il a suivi la voie naturaliste, d’instituteur initiant ses élèves à l’observation, puis professeur agrégé de SVT, jusqu'au Museum national d'Histoire naturelle à Paris, dont il est attaché et correspondant, spécialiste de malacologie (sciences des mollusques d'eau douce). Ce qui lui vaut entre autres de participer aux commissions d'études ministérielles et européennes. Entre les cours dispensés à la faculté de sciences et à l'ENS de Lyon, à l'université de Suze-la -Rousse ...  et les voyages, des Carpates à la Norvège, de l’Amazonie à l’Indonésie, Gilbert Cochet a contribué à la rédaction de nombreux documents : Le fleuve Rhône, Les gorges et les monts de l’Ardèche, Atlas des oiseaux nicheurs de Rhône-Alpes

Son dernier livre est un plaidoyer pour une nature sauvage et libre, cosigné avec Stéphane Durand, le scénariste du film « les Saisons ». Mais c'est surtout avec son épouse Béatrice, agrégée de sciences naturelles comme lui et pilote d'hélicoptère de surcroît, que Gilbert fait équipe.  Ensemble ils projettent d'écrire et publier d’autres livres, plus photographiques ceux-là, sur la vie sauvage et la nécessité de sa protection. Si la préservation de la nature en France a largement bénéficié de la loi de 1976, d'autres pays ont besoin d'être sensibilisés. Et pour cela  il faut les initier à la contemplation du milieu naturel.

Gilbert et Béatrice Cochet participent à des projets internationaux : ainsi, l'accueil cet été dans le Diois de chamans venus de Colombie, pour échanger les connaissances sur les plantes. Un compte-rendu sera présenté lors des rencontres Festiwild. Un festival qui mérite le détour, dans le cadre magnifique de l'abbaye Sainte-Croix dans la Drôme. Parrainé par Jacques Perrin, il célèbre l'alliance de l'homme avec la nature sauvage et invite artistes, penseurs, scientifiques, naturalistes à exprimer leurs liens profonds à la Nature.

Festiwild aura lieu à Sainte-Croix le dernier week-end de septembre.
Renseignements : http://festiwild.org/

A lire : Gilbert Cochet et Stéphane Durand : Ré-ensauvageons la France, Actes Sud


Article publié dans le JTT du jeudi 16 aoüt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire