mercredi 1 juillet 2015

Chronique littéraire : La clandestine du voyage de Bougainville, de Michèle Kahn

Quelle aventure singulière que celle de cette femme audacieuse et amoureuse, passagère clandestine embarquée sur le navire de Bougainville ! Jeanne Barret fut la première fille à faire le tour du monde, déguisée en garçon, car les femmes à l’époque étaient interdites à bord des navires…

Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811) est un scientifique français, officier de marine et explorateur. Il a effectué le premier voyage autour du monde, pour le compte de Louis XV, en 1766-1769. Passionné de botanique, il embarqua avec lui le grand naturaliste de l’époque, Philibert Commerson (1727-1773), qui collecta tout au long des escales des milliers d’espèces de plantes, insectes, oiseaux, et poissons, les étudia, les catalogua. Déclarée officiellement comme valet de Commerson, son amant et maître, Jeanne Barret réussit à garder son secret pendant l’expédition, grâce à une volonté sans faille.
Née dans une famille misérable du Morvan en 1740, elle connaissait  bien les plantes, et son savoir de guérisseuse fut très utile pendant les longs mois de traversée, lorsque la faim, le scorbut, les refroidissements, les attaques de sauvages, décimaient l’équipage. Elle accompagna Commerson dans toutes ses cueillettes, du Brésil tropical à la Patagonie glaciale, aussi experte pour sécher, conserver les plantes, que pour classer  herbiers et collections. Impossible de se passer d’elle !

Michèle Kahn, née en 1940, écrivain, journaliste, a écrit de nombreux romans historiques très documentés, qui entraînent ses lecteurs dans l'aventure aux quatre coins du monde. A la suite de sa dévouée et rusée exploratrice , larguez les amarres !
La clandestine de voyage de Bougainville est disponible en poche chez Points.

Chronique publiée dans le JTT.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire