jeudi 30 mai 2019

Un artiste de talent au Château de Tournon : Jean Chièze

Jean Chièze (1898-1975), peintre et graveur sur bois, fut un artiste majeur de l'entre-deux-guerres. Passionné de dessin dès sa jeunesse, il a toute sa vie été fidèle à son Vivarais natal, qu'il a représenté à travers paysages, scènes de la vie quotidienne, portraits. Les gravures exposées au Château de Tournon sont de pures merveilles, au dessin délicat et précis. Mais c'est leur exécution qui suscite l'admiration !

La gravure sur bois demande une grande maîtrise technique, une fois le dessin recopié sur le bois, il faut inciser les parties blanches au canif, à la gouge ou au burin, avant de passer à l'encre.  Ce type de gravure n'admet ni l'erreur ni le retour en arrière. À cause de ces difficultés techniques, la gravure sur bois a perdu de son importance et Jean Chièze est considéré aujourd'hui comme un de ses derniers grands représentants.

Après des études d'art à Lyon, Jean Chièze a travaillé comme créateur de modèles dans les soieries lyonnaises, avant de devenir professeur de dessin. Un emploi qui lui a permis de découvrir d'autres régions de France, la Provence, la Corse, la Bretagne, toutes terres rurales de forte personnalité. Puis il vécut à Paris, où il se lia à de nombreux artistes. C'était l'âge d'or des beaux livres, et nombre d'éditeurs lui demandèrent d'illustrer leurs ouvrages (Rabelais, Mérimée, Queffelec, La Fontaine).

Jean Chièze ne se cantonna pas seulement à la gravure, mais multiplia les supports, illustrant les thèmes de l'imagerie populaire, décorant des céramiques, fabriquant affiches et costumes, entre autres pour le théâtre du Pigeonnier de son ami Charles Forot à Saint-Félicien.

L'exposition au Château de Tournon met en valeur toutes les facettes d'un artiste et artisan local modeste, accessible et fier de ses origines.
Elle est ouverte tous les jours jusqu'au 9 juin de 14h à 18h.

Article publié dans le JTT du jeudi 23 mai.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire