jeudi 26 juillet 2018

Les Mille et une nuits de Vochora

Parmi les groupes invités au XXIème festival Vochora de Tournon, Canticum Novum a présenté son concert « Topkapi , Istanbul 1550 » à la Chapelle des Saints-Cœurs. On aurait pu s'attendre à un spectacle donné par des hommes en turban doré, des femmes voilées de mousseline … Mais non, l'ensemble créé par Emmanuel Bardon en 1996, s'il est cosmopolite et spécialiste des musiques anciennes du bassin méditerranéen, propose une approche contemporaine et conviviale de la musique à la Cour ottomane. Au palais de Topkapi, à Istanbul, en 1550.

Cette musique est une des plus raffinées d'Orient. Les sultans mélomanes s'entouraient de grands compositeurs. L'arrivée en masse des Juifs séfarades chassés d'Espagne en 1492, migrant à travers les Balkans et tout l'empire ottoman, a enrichi leur répertoire d'influences ladino, grecque, bulgare, arménienne, persane, tzigane … L'ensemble Canticum Novum interprète les mélodies envoûtantes, chantées ou jouées sur des instruments exotiques traditionnels : flûtes kaval (obliques), nyckelharpa (sorte de vieille ), kanun (cithare à 80 cordes) et percussions multiples fabriquées en peau de chèvre et terre cuite. Ces romances, souvent transmise par simple tradition orale, ont été récoltées sur place au XXème siècle par des musicologues passionnés. Les chanteurs et musiciens de Canticum Novum, par ce spectacle, tissent des liens entre musique d'Occident et d'Orient, dans un souci d'interculturalité et de transmission.

Après des rappels enthousiastes, une berceuse de Jérusalem entonnée en hébreu avec le public a permis à chacun de quitter la Chapelle en toute quiétude, sous les roulements de tonnerre d'un orage bienvenu.

Article publié dans le JTT du jeudi 26 juillet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire