samedi 22 décembre 2012

Ballon d'A...gapes


Le principe : une journée de randonnée en raquettes, dans la neige fraîche du Ballon, histoire de se décrasser un peu avant les fêtes.
La réalité : un exercice de conditionnement des papilles, de révision des produits du terroir, bref, une préparation aux débordements gastronomiques !

Ça commence doucement, par un café à Giromagny, avec Eric et Patrick, livraison de Tête de Moine, et réflexions métaphysiques.
Ensuite, rencontre sur le parking de la Chaumière avec un curieux papy, casquette et pull rouge. Un nouvel accompagnateur ? Non, Papy Gaby vend sa marchandise, des alcools de fruits qu’il distille lui-même. A 88 ans, il sillonne les routes glissantes du Ballon, pour livrer une production très prisée de kirsch, poire, gentiane, framboise… Nous faisons affaire.

Retrouvailles avec les copains, le paysage immaculé, la satisfaction d’avoir parié sur une belle journée de raquettes. La dernière de l’année, avec une neige qui accroche bien. Eric veut en profiter pour faire du dénivelé, le Trou de la Chaudière le matin, la piste noire du Langenberg l’après-midi, peut-être un retour par le Couloir de la Vierge. Nous chaussons.
11h30, l’heure de l’apéro ! Une table et deux bancs de pique-nique apparaissent comme par magie, au détour du sentier, sous une épaisse couche de neige, c’est un signal incontournable. Nous ouvrons les sacs, sortons verres et bouteilles, et comparons les vertus du Cerdon sec ou aux fruits rouges.

Le meilleur, c’est pour la suite : le repas à la Chaumière, toute en décors de Noël, avec coussins cœurs, feu dans la cheminée, ambiance rustique. Jean-Marie a préparé un menu roboratif : D’abord le bouillon brûlant, puis les salades, céleri, carottes, betteraves, enfin le pot-au feu. Chou, poireau, navet et carottes, pommes de terre rôties accompagnent une macreuse fondante. C’est délicieux, abondant, on fait honneur !
Un munster crémeux, avec du pain cuit au bois, pourquoi pas ? Et pour finir, une tarte aux pommes et aux raisins, servie avec crème anglaise et chantilly. Un café ? Bien sûr, accompagné de pâtes de fruits maison.
Il faudrait peut-être sortir, et se dépenser un peu…

Car à 16h, on revient pour le goûter. La nuit tombe, Martine nous propose ses gâteaux de Noël traditionnels d’Alsace, sablés, pains d’épice, berawecka, brioche aux fruits, avec une bonne infusion aux plantes du Ballon. Sucrée ou salée ? 
Ambiance conviviale, on bavarde, on plaisante, au chaud, au sec. On divague, on échafaude des plans pour l’année prochaine. La meilleure façon de terminer notre année de rando !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire