lundi 24 novembre 2014

La Saison Courbet en Suisse

La Fondation Beyeler à Riehen, près de Bâle, consacre une magnifique exposition au peintre Gustave Courbet (Ornans, 1819-La Tour-de-Peilz, 1877). Des œuvres clés, pour la plupart issues de collections privées, donc rarement montrées, illustrent les différentes périodes de création de l’artiste. Dont celle qui a fait couler beaucoup d’encre en brisant un tabou : la sulfureuse Origine du monde.

Autoportraits, paysages du Jura, ruisseaux, forêts, grottes, sources et baigneuses, dans une gamme de  couleurs naturelles, ocres et verts lumineux ou sombres, précèdent des salles éclairées par les reflets de la mer, comme la Vague, ou la neige, dans des scènes de chasse hivernales réalistes. En tout une soixantaine de toiles, datées de 1844 à 1870, juste avant la Commune de Paris, où Courbet joua un rôle actif et controversé qui lui valut la prison, puis l’exil en Suisse, en 1873. Les tableaux exécutés par Courbet pendant ses années suisses font d’ailleurs l’objet d’une exposition concomitante, au Musée Rath de Genève.

Deux films complètent la visite, l’un sur l’Origine du monde et son influence dans l’art, et l’autre plus général sur les origines du monde de Courbet. La projection est présentée dans une salle vitrée ouverte sur la campagne environnante, magnifiée par les couleurs de l’automne. Le peintre aurait apprécié cette juxtaposition entre réel et virtuel,  entre paysages peints et paysages naturels.

Exposition visible tous les jours, de 10h à 18h.
www.fondationbeyeler.ch

Aucun commentaire:

Publier un commentaire