lundi 29 septembre 2014

Lucien Jacques et ses amis

D'abord, les amis de jeunesse, puis les amis des tranchées, décimés par les obus, évoqués avec émotion et sans fard dans Les carnets de moleskine (Gallimard). Lucien Jacques, né en 1891, n'a pas échappé à la grande boucherie, ses blessures, ses traumatismes.

Et puis les amis artistes, ce petit monde parisien où Lucien évolue après guerre, lui qui est doué pour tout : poète, écrivain, artisan, peintre, graveur... Sa notoriété grandissant, il fréquente le beau monde, galéristes, éditeurs, intellectuels, sans jamais se départir de sa simplicité, de sa convivialité. Il devient le secrétaire de la célèbre danseuse Isadora Duncan, elle devient sa muse à tout jamais. Il voyage, expose ses aquarelles et ses gravures dans les capitales, publie des articles dans de nombreuses revues.

Enfin, il y a Jean Giono. Lorsque, pour raisons de santé, Lucien Jacques s'installe en Provence, en 1922, il découvre dans la revue La Criée, dont il est rédacteur, des poèmes d'un inconnu de talent, Jean Giono. Il lui écrit, une correspondance régulière, puis une collaboration s'en suivent. Il publie le premier recueil de poèmes de Giono, Accompagnés de la flûte, illustré par ses bois gravés. Et le présente aux éditeurs parisiens. La suite, c'est l'immense succès de Colline, paru en 1929 chez Grasset. Giono est lancé. Une  amitié indéfectible les unira jusqu'à la mort de Lucien Jacques, en 1961.

Aujourd'hui, Les Amis de Lucien Jacques, des bénévoles réunis en association à Gréoux, font vivre la mémoire et l'oeuvre de cet artiste protéiforme. En quarante ans de présence au village, il avait noué de belles amitiés. Comme celle qui le liait au père de Jacky, l'actuel président de l'association. Jacky n'a pas hésité, quand il s'est retrouvé avec les archives de l'artiste : il a installé un musée de Lucien Jacques dans son propre garage, en attendant que la municipalité se décide à lui céder une aile du château. Il multiplie les publications, les expositions, les lectures. Et accueille volontiers les curieux dans sa caverne d'Ali Baba, pour partager sa passion.
Qu'un ami véritable est une douce chose...

Visites sur rendez-vous : 06 84 83 98 11


Aucun commentaire:

Publier un commentaire