vendredi 15 novembre 2019

Le lac d'Esparron et les Basses Gorges du Verdon


Les gorges du Verdon sont un site spectaculaire, emblématique de la Haute Provence. On admire de haut cet impressionnant canyon creusé dans des falaises vertigineuses, difficilement accessible de près. Si l'on veut pénétrer dans le lit du Verdon, les Basses Gorges, entre les lacs d'Esparron et Sainte-Croix, offrent un abord plus facile, dans un paysage moins impressionnant mais tout aussi sauvage.

C'est uniquement par navigation sur le Verdon assagi qu'on peut découvrir ce superbe site naturel. En canoé, kayak, paddle, pédalo ou bateau électrique, sur une dizaine de kilomètres d'eau turquoise, les gorges déroulent leurs falaises calcaires grignotées par la végétation méditerranéenne. De nombreux oiseaux y nichent. Quelques cavernes et grottes témoignent d'une occupation humaine dès le néolithique : Entre l'eau et le soleil, le bois, les baies et le gibier, on pouvait y vivre en autarcie. Les touristes découvrent ce coin de paradis à leur rythme, entre navigation, observation de la faune et de la flore, pique-nique et baignade dans le Verdon … si l'on n'est pas frileux.

Pour une température idéale, il faut revenir au lac d'Esparron, à l'embouchure des gorges, un des plus beaux lacs de Provence. Dans ses eaux cristallines dont la couleur varie entre turquoise et émeraude, entouré de falaises, il emmagasine la chaleur. De multiples calanques et plages sauvages le bordent, mais aucune route n'en fait le tour. Pour le découvrir, il faut louer une embarcation au village d'Esparron, blotti autour de son château, ou emprunter les sentiers de randonnée. Le plus spectaculaire, c'est celui de l'ancien canal, en balcon au-dessus du lac. Les jeux de lumière entre les pins et l'eau sont sublimes. Et l'histoire de ce canal d'irrigation est un bel hommage au labeur des hommes. Construit il y a 150 ans pour alimenter en eau la Provence, sur une longueur de 15 km, à flanc de falaise au-dessus du Verdon, il a nécessité le percement de 59 tunnels dans la roche des basses gorges !


Article publié dans le JTT.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire