vendredi 28 septembre 2018

Architecture au sommet : « Fiore di Pietra », la fleur de pierre de Mario Botta


Mario Botta est un architecte suisse né en 1943, installé à Lugano. Après ses études d’architecture à Venise, il a travaillé notamment avec Le Corbusier, et comme lui, est convaincu que la maîtrise de la lumière n’est possible que par la simplicité des formes. Sa réputation est internationale, ses œuvres sont visibles dans le monde entier, ainsi le musée Tinguely de Bâle, la tour de Moron dans le Jura, la cathédrale d’Evry en France, le musée d’Art moderne de San Francisco…

L’engouement de Botta pour la nature, les formes géométriques pures, les matières nobles, est parfaitement illustré par la structure Fiore di Pietra, érigée en 2017 au sommet du Monte Generoso, 1704 m. Un site magnifique, dominant le lac de Lugano, à la frontière entre Suisse et Italie. Le bâtiment, assemblage de pierre grise et de verre, en forme de fleur géante à peine éclose, est situé à l’arrivée du train à crémaillère. Il accueille les randonneurs et les touristes avec un restaurant d’altitude, des salles de conférence, une terrasse panoramique pour le pique-nique. De nombreux événements y sont organisés : observation des étoiles, concerts, expositions…

Le Monte Generoso, comme son nom l’indique, est un magnifique promontoire rocheux qui offre de nombreuses activités sportives : via ferrata, mountain bike, parapente. Mais c’est en parcourant les sentiers de crête, le long de falaises vertigineuses, qu’on profite vraiment des richesses de ce parc naturel : un panorama à couper le souffle, avec les sommets des Alpes alentour, les villages parsemés sur les pentes, les différents bras du lac en contrebas. L’éclatante palette de couleurs : ciel bleu, prairies vertes, rochers blancs, eau turquoise est agrémentée par une flore sauvage formée d’exceptionnels massifs de lupins bleus. Sur les alpages, des vaches côtoient des chamois peu farouches, la vie agricole ancestrale se poursuit. En témoigne une ancienne glacière d’altitude (nevera) toute ronde, en pierres sèches, un modèle d’architecture paysanne qui aurait pu inspirer Botta.

Article publié dans le JTT.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire