jeudi 15 juin 2017

Quand le jazz est là...


Dimanche soir, ambiance surchauffée à la Maison des associations de Tain. En première partie  le jazz-band de Bourg de Péage a exécuté un choix de musiques composées entre les années 1950 et les années 2000, de Duke Ellington aux Beatles, en passant par Umberto Tozzi. Les nombreux instruments ont été successivement mis en valeur, ainsi que la bonne humeur du groupe. Puis les Luettes Noires ont fait leur show.



Les Luettes noires sont un ensemble de jazz vocal dirigé par Dominique Pinet. La vingtaine de choristes amateurs est en réalité issue de deux groupes : un qui se réunit à Lyon, et l'autre qui répète à Tain. Ardéchois, Drômois, Lyonnais réunis ont interprété avec beaucoup d'humour et d'énergie les grands standards du jazz, du swing, de la Nouvelle Orléans au Brésil, arrangés par David Buisson au piano. Les jeux de scènes comiques, tels ceux accompagnant James Bond ou GI Joe, avec  chapeau, gants, pistolets et luNettes noires, ont amusé le public, qui n'a pas hésité à reprendre en choeur les refrains, et à danser sur les bossa novas de Carlos Jobim. Chaud dehors, chaud dedans, mais surtout chaud au cœur ce dimanche à Tain.

On peut déjà songer à la prochaine rentrée : L'ensemble vocal Les Luettes Noires recrute tous pupitres. Répertoire: jazz, pop, funk... Contact : Dominique Pinet au 06 08 54 52 17 ou cevem@free.fr

Article publié dans le JTT du jeudi 15 juin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire